Menu

Le rachat de crédit peut-il aider à faire face au surendettement?

8 mai 2016 - Argent
Le rachat de crédit peut-il aider à faire face au surendettement?

Le rachat de crédit, comme toutes choses, possède des points positifs tout en possédant des négatifs. Appelé aussi restructuration ou consolidation ou encore regroupement de crédit, elle peut être fort utile pour des ménages qui sont en souffrance (arrivant tout juste à joindre les deux bouts) car en situation de surendettement.

Elle consiste en un rachat d’un ou de plusieurs crédits dans un ou plusieurs établissements financiers et de les recalculer pour ne plus avoir qu’une seule et unique dette, sur une plus longue période de remboursement. Et ceci dans le but de diminuer les mensualités à payer, et ainsi avoir un plus grand reste à vivre.

En effet, un ménage est en situation de surendettement quand la totalité des mensualités qu’elle doit rembourser dépasse un certain pourcentage de son pouvoir d’achat (totalité des revenues qu’elle reçoit en général, que ce soit les salaires, revenus des capitaux mobiliers ou immobiliers, …), ceci est le cas à partir de quarante pour cent du Revenu total du ménage.

Comment fonctionne le rachat de crédit?

Le rachat de crédit se fait en recalculant la dette totale, en incluant les intérêts et les frais de rachats y afférant. Le montant à payer au total est donc alourdis, mais comme la durée du paiement est rallongée, alors la mensualité à payer pour le crédit racheté est moindre comparée aux totaux de la mensualité des crédits à payer, non encore racheté. Vous pouvez effectuer une simulation rachat de crédit gratuite pour vous en rendre compte.

Ainsi, on peut dire que jusqu’à une certaine mesure, le rachat de crédit peut aider à faire face à un surendettement. Effectivement, en dégageant une partie de sa dette à payer à court terme vers le long terme, la famille gagne en termes de panier d’achat dans le présent. Elle peut donc vivre mieux.
Assurément, grâce au rachat, la famille ou la personne concernée peut consommer plus car une partie de ses revenues est dégagé, et la dette qui doit être payé n’est remboursée que dans quelques années.

Certes, on peut aussi parler du fait que comme la dette en question n’a pas été payée, mais qu’en plus elle s’est alourdie avec le temps, on est en présence d’une dette plus imposante.

C’est là que le rachat montre ses faiblesses et laisse à désirer. Pour une personne ou une famille qui n’a aucun moyen d’améliorer son sort ou d’augmenter ses revenues, le surendettement actuel ramené dans le futur sera toujours un handicap.

Mais par contre pour une personne en attente de promotion ou qui a des retours d’investissements possible dans le futur, dégagé ce surplus de dette.